November 3, 2019

August 25, 2016

March 21, 2016

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

"le livre perdu" de Nostradamus

March 23, 2016

Beaucoup de personnes, qui ont eu le bonheur d'être présentes à la dernière rencontre de Ludmila Leonovna Strelnikova et Alexandre Ivanovitch Strelnikov avec les lecteurs, ayant eu lieu à Moscou le 11 septembre de cette année ou telles, qui ont eu la chance de visionner un vidéo comme le rapport sur celle-là à l'Internet, ont, sûrement, marqué pour leur-même un moment important et très intéressant. Ludmila Leonovna a raconté, comment à la veille de la rencontre elle en visitant une des chaînes de télévision a fait la connaissance d'un film documentaire curieux – «Nostradamus 2012», où on tentait d'analyser les prophéties d'un livre précédemment inconnu attribué à Nostradamus.

 

Les raisonnements des participants du film ont touché un des thèmes les plus discutés aujourd'hui - le cours des événements possible de la fin de l'année 2012 sous le jour des messages d'un consacré génial qui ont été ouverts à l'horizon du siècle 21. Ils sont extraordinairement frappant de plus, car ils sont donnés dans le genre tout à fait atypique pour Nostradamus – il s'agit de 80 dessins d'aquarelle. C'est vraiment tout à fait inattendu, que dans ces travaux à l'ancienneté de quatre siècles ont apparu les principaux héros de nos jours, que les lecteurs des livres «Derrière le bord non encore connu», ont sans aucun doute reconnu, quand Ludmila Leonovna et Alexandre Ivanovitch ont démontré les photos des dessins faits directement du télécran et ont donné de petites explications pour ceux-ci. Cependant avant de passer à la conversation sur les prophéties mêmes, il faut donner les précisions brèves à ceux qui ne connaissent rien sur l'essentiel de l'événement.

 

Le livre qui a fait le dernier temps beaucoup de bruit à l'étranger non seulement parmi les spécialistes de Nostradamus et d'ésotérisme était longtemps caché pour les gens. Selon l'information qu'il y a dans le manuscrit, c'était l'église catholique qui contribuait à faire cela à longueur de deux siècles au moins. En 1629 le fils du prophète César a transmis le manuscrit comme un cadeau au cardinal Barberini sur sa demande. Il est très probable que grâce au contenu sensationnel du livre ne prédisant pas un avenir radieux à l'église, le prêtre influent administrant à cette époque-là la bibliothèque du Vatican, a décidé de le cacher jusqu'aux meilleurs temps dans les couches profondes de la bibliothèque papale.

 

On ne sait pas, quelles sont les circonstances quand le manuscrit l'a quittée, mais en 1888 il était transmis à la Bibliothèque publique centrale de Rome, dont s'est gardée l'inscription dans le registre de la bibliothèque. Ici le livre restait aussi longtemps inaperçu, jusqu'au moment, où, enfin, il a été découvert par la journaliste Enza Massa à la foire des livres rares organisée en 1994 par la bibliothèque nationale. Le spécialiste italien de Nostradamus Ottavio Cesare Ramotti était le premier qui a fait une étude détaillée du manuscrit trouvé et a consacré au "Livre perdu» son travail sous le nom «Code de Nostradamus», publié en 1998. Comme on l'affirme les spécialistes, son travail est contestable pour beaucoup de questions, mais, sûrement, il favorisait à la vulgarisation ultérieure du manuscrit inconnu précédemment.

 

Et voilà, enfin, en 2007 a vu la lumière le premier film de vulgarisation scientifique de Kreg Laouterbakh «Livre perdu de Nostradamus». Il a raconté en détail du document unique qui est venu chez nous de la profondeur des siècles. À mon avis, le metteur en scène a réussi à bâtir la ligne intriguant du film, ayant mis exactement les accents sur les points cruciaux de la vie du prophète et ses capacités uniques, comme sur tout extraordinaire et mystérieux, engendré par le livre trouvé. Fascinante est la polémique qui s'est ouverte parmi les spécialistes - les participants du film sur l'essentiel des prophéties picturales en imbrication avec la recherche des réponses aux questions sur l'origine du manuscrit et l'authenticité de la paternité de Nostradamus.

 

L'intérêt du spectateur a atteint sa culmination à la fin de la deuxième partie du film, quand les savants du laboratoire "Krisostomi", qui ont étudié sous tous les aspects les particularités du document et son histoire et ont découvert aux dernières pages du livre le message secret, unissant par une idée commune quelques dessins à la fois. Sept aquarelles, dans la partie supérieure desquelles est utilisé le même symbole – la roue du temps, nous ont montré la conception passionnant et dramatique de sujet, que les participants du film ont tenté de comprendre. Cependant ils n'ont pas réussi à «saisir par l'aile l'oiseau de feu montrant la vérité». Cela n'ont pas pu aussi faire ceux, qui ont pris part à une nouvelle génération de l'histoire sur le «Livre perdu» – le film qu'on a déjà mentionné ci-dessus «Nostradamus 2012», qui a vu le jour en 2009.

 

La raison essentielle de l'échec des investigateurs consiste avant tout en ce, qu'ils n'ont pas fait la connaissance des livres de la série «Derrière le bord du non encore connu» et de leurs auteurs fameux. Pour cette raison de nombreux figures clés et les symboles tracés sur les dessins sont restées non identifiés et, en conséquence, la logique des déductions des experts a perdu de très importants éléments qui n'ont pas permis de reconstituer correctement le tableau intègre d'une principale prophétie du "Livre perdu», de comprendre la substance profonde du message de Nostradamus. Et l'analyse même basée sur les notions désespérément anachroniques et les connaissances du passé en principe ne donnait pas de chances pour atteindre le but désiré.

 

Comme on le sait, on a déjà préparé pour la publication et bientôt sera publié le nouveau livre de la série «Magie de la perfection», où Ludmila Leonovna Strelnikova et Larisa Aleksandrovna Seklitova ont rendu la place centrale au déchiffrement des prophéties du "Livre Perdu» de Nostradamus. Et ce n'est pas éventuel. L'importance unique de la situation, au centre de laquelle s'est trouvé le manuscrit précédemment inconnu, ne consiste que dans ses prophéties, mais aussi dans la dualité du dénouement final de son histoire essentielle.

 

D'une part, il n'y avait aucun pronostiqueur dans le passé accessible, qui manipulerait l'information du lointain avenir, même soit peu comparée en ce qui concerne l'importance, l'envergure et l'exclusivité avec telle information qui était obéissant au tel "massif", comme Nostradamus. Il n'y a que lui-même, qui pouvait savoir que dans quelques siècles, à cheval sur deux Époques, les Envoyés du Dieu viendront sur la terre pour transmettre à l'humanité les connaissances salutaires. D'autant plus, il n'y a que lui-même, qui pouvait voir en détails leurs traits en avenir. Le fait de leur apparition dans les aquarelles du livre, sans aucun doute, met le point dans les discussions sur son appartenance au grand prophète.

 

D'autre part la présence des Envoyés dans les prophéties de Nostradamus faites avant plus que quatre siècles jusqu'à leur incarnation physique sur la Terre confirme l'authenticité et la plus haute importance de ceux-ci qui ont réalisé les plans anciens des Forces Supérieures et qui sont devenus les principaux héros de ses messages. Si chez quelqu'un ont apparu quand même les doutes en ce qui est représenté sur deux aquarelles finales du manuscrit, je conseille de relire attentivement les livres «Derrière le bord du non encore connu» et de feuilleter les photos dans le photo album du musée de site. Cela aidera non seulement marquer telles traits caractéristiques dans l'apparence de Ludmila Leonovna et Larissa Aleksandrovna que si parfaitement et en maître a reproduit sur leurs tableaux le prophète ou son fils, mais se rendre aussi compte de l'identité absolue de l'intention ancienne des Forces Supérieures avec sa réalisation pratique faite de nos jours.

 

Il est incontestable aussi qu'excepté les Envoyés mêmes personne ne peut donner l'interprétation au maximum exacte aux prophéties du grand pronostiqueur. Il n'y a que celui qui est autant sage et lucide, possède l'ensemble unique des connaissances nécessaires multiples, peut donner l'interprétation exhaustive des messages cryptés qui sont compliqués selon l'intention. C'est pourquoi je conseille d'acheter un nouveau livre des auteurs de la série «Magie de la perfection» et de le lire attentivement.

 

Et pour le moment, dans l'attente de cet important événement, il y a une possibilité de ne pas perdre le temps en vain. Ce n'est pas difficile à faire pour trouver à l'Internet et prendre connaissance du contenu de deux films mentionnés ci-dessus, après quoi, ayant examiné attentivement sept dessins prophétiques du grand clairvoyant de tous les temps, tâcher de faire les conclusions propres sur ce, quelle information ils ont apportée jusqu'à nous de la profondeur des siècles. Je suis sûr qu'un tel travail préalable avec le document unique est pas moins utile et saisissant, que l'étude ultérieure des déchiffrements du sens de la prophétie trouvée, faits par les Envoyés.

Ce n'est pas pour la première fois que la vie présente la capacité surprenante des Supérieurs de diriger les événements sur la Terre exactement et en temps voulu. En nous communiquant la cécité sélective par l'incapacité de voir quelque chose même «sous le propre nez», et puis, en amenant brusquement à une importante information, en retirant «le voile jeté» de nos yeux juste à ce moment égal, quand il est en effet nécessaire suivant la logique du développement des événements les plus compliqués et embrouillés, ils attendent patiemment les conclusions et les actions justes. Ils ne les feront pas pour nous. Nous devons toujours nous-mêmes faire ce pas en direction de la maturation, sans toute aide des tiers.

 

Est-ce que nous réussirons cette fois-ci à être à la hauteur? Il est difficile de le dire. En tout cas, jusqu'ici il y avait peu de prétextes pour l'optimisme. De plus il reste de moins en moins de temps pour l'illumination. Il est temps pour nous de rompre, enfin, la chaîne interminable des erreurs fatales. En effet, la source des connaissances nécessaires est connue – les livres des Envoyés contemporains du Dieu. Il ne faut qu'avoir une bonne volonté et la persistance dans leur maîtrise, dans le dépassement quotidien …

 

Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags